Avec 3 journalistes allemand, contrôle agressif de la BRAV et insultes de car on parlait anglais. "Ici on parle français ou on parle pas"
Puis blagues crasseuses et racistes.#G7Biarritz #g7 #amour

— Maxime Reynié (@Maxime_Reynie) August 25, 2019