"Violences policières" suggère un système, sciemment organisé. C’est évidemment faux. S’il y a fautes ou manquements à la déontologie, justice & inspections interviennent et sanctionnent.
J’appelle certains commentateurs, fussent-ils gendarmes, à respecter le temps des enquêtes.

— Eric Morvan - DGPN (@DGPNEricMorvan) April 8, 2019